La Recouvrance - 27x41 - oct 2004 - huile sur toile

 Naissance d'un projet.....

En 2004, j’ai passé une merveilleuse journée sur la Recouvrance en compagnie de ma petite maman et de mon frère. J’ai réalisé un rêve d’enfant. Celui de naviguer sur un vieux gréement. Quel bonheur !

Nous avons sympathisé avec l’équipage.  Un partage passionnant, riche et émouvant, tellement leurs regards étaient brillants, remplis d’horizons lointains. Cédric Boissaye, le Capitaine et Rodolphe Baczkowski , le mécano, nous ont raconté les moments forts de leur vie à bord.

Puis ils nous ont parlé, les larmes dans les yeux, de ces enfants, malades, de la Donation Lou Salomé. (http://www.donationlousalome.org/)

La Recouvrance les accueillait à son bord, sous ses ailes….pour un moment loin de l’hôpital, loin de leur maladie, juste un moment.

Au fils de la conversation, je leur ai parlé de ma peinture, de ma passion pour les vieux gréements, du tableau que j’avais fait de la Recouvrance.  Cédric et Rodolphe nous ont invités à revenir le lendemain, pour une visite du bateau avec ma petite famille et avec mon book!!!

Et j’ai été troublé, à ne pas en dormir la nuit…la Recouvrance, la mer, mon rêve d’enfant…les enfants malades, la Donation Lou Salomé, la peinture….sa bouillonnait dans ma tête….

A l’automne 2004, je devais participer à une exposition à Nantes, avec une trentaine d’autres artistes. Nous devions exposer chez des commerçants dans un premier temps, puis les tableaux devaient être regroupés dans une salle commune et puis vendus aux enchères.

L’histoire de ces enfants et de la Recouvrance m’avait tellement touchée que j’ai proposé d’annoncer que le montant de la vente de mes tableaux ayant pour thème les voiliers, lors des enchères, serait versé au profit de la Donation Lou Salomé. Cédric m’a mise en relation avec  Babeth Becker, fondatrice la Donation Lou Salomé et qui nous a quittés en 2006. Malheureusement, la publicité sur l’expo à Nantes a été ratée,  et juste ces jours-là, madame Becker déménageait et le commissaire-priseur n’ayant pas pu la joindre, a refusé d’annoncer que mes tableaux étaient vendus au profit de la Donation. Les enchères n’ont pas très bien marché et aucune de mes toiles n’a été vendue. J’étais tellement désolée…

J’ai pris contact avec quelques associations… de ces magnifiques gréements que nous connaissons bien,  le Renard, la Cancalaise, la Granvillaise, la Marie Claudine,bien sûr la Recouvrance….afin de leur demander le droit d’utiliser les photos de ces voiliers en leur présentant mon projet, celui où je m’engageais à verser le bénéfice des ventes des tableaux des bateaux au profit de la Donation Lou Salomé.

J’ai eu des retours positifs, des encouragements, des contacts avec des personnes au grand cœur.

J’ai pu quand même vendre une toile avec La Granvillaise (cadeau pour la naissance d’une petite fille à Granville), j’ai enfin eu la joie d’honorer mon projet.

Je me suis arrêtée de peindre pendant un certain temps, trop longtemps, mais me revoilà avec mes pinceaux ! et toujours ce projet qui me tient à cœur.

J’ai pu réaliser un rêve, celui de passer un grand moment sur un magnifique bateau, enrichie par de belles rencontres. J’ai ma passion, la peinture, je continue à voyager à travers les vieux gréements que je peins (à défaut de ne pouvoir naviguer dessus !!! ). Alors, si je peux, à ma façon, permettre à ces enfants, de vivre de grandes aventures, de vivre un rêve, eh bien j’en serais heureuse.

Vous aurez bien compris, que ce n’est pas dans le but d’en faire commerce. Car au-delà du don d’argent, c’est un don de soi, à travers une passion.  Un don pour la Vie.

Pour La donation Lou Salomé mais aussi pour toute autre association qui a pour but d'améliorer la vie de nos petits malades...